BOLERO D'APPARAT DE TORERA A CHEVAL

 

Pour un défilé de mode j'ai réalisé un boléro d'apparat de toréra à cheval, cette oeuvre a été exposée les 18 et 19 mars 2017 dans le cadre des expositions d'oeuvres et démonstrations des Meilleurs Ouvriers de France de la Nouvelle Aquitaine Journées Nationales de l'Excellence des Métiers Manuels à Saint-Aigulin (Charentes Marimes)

 

Fiche technique

 

Étape n° 1 : Le dessin de la broderie

Je crée et réalise le dessin en grandeur réelle (échelle 1) sur un calque.

Étape n° 2 : La reproduction du dessin sur le tissu en satin noir du boléro

Pour ce faire, le tracé du dessin est perforé avec une épingle. Une fois que tous les trous sont faits, je retourne le calque et avec une pierre ponce je le frotte pour ouvrir les trous afin de laisser passer la poudre plus facilement sur le tissu. Ensuite, je pose le calque sur le tissu de satin noir et je répands une poudre appelée poncif à l'aide d'une poncette en feutre. Ainsi, la poudre reproduit les contours du dessin de la broderie sur le satin noir.

Sous le tissu, je rajoute une toile chimique (nous ne connaissons pas le composant secret de fabrication française) qui permet de renforcer le tissu à broder et rend ainsi le travail plus facile.

Étape n° 3 : La réalisation de la broderie

Elle s'effectue sur les morceaux du boléro non monté en suivant le tracé de l'étape n° 2 avec ma machine à broder Cornely guidée main.

Les matières utilisées sont  :

  • fil câblé métallisé doré (pour le trait fin) broderie Cornely 2 fils
  • fil câblé métallisé doré  (pour le gros trait) broderie Cornely 3 fils, il y a une laine à l'intérieur pour donner le relief du point, pour obtenir cet effet il faut changer le guide correspondant
  • petites perles de verre, paillettes métallisées dorées et motifs couronne de roi en rhodoïd posés à la main sur métier à broder

Étape n° 4 : La finition

Une fois la broderie exécutée, je rentre les fils de l'autre côté du travail et je fais un joli nœud derrière. Ensuite je "déchimique" avec un fer à repasser très chaud. Ce travail est très délicat : il faut mettre un papier de soie sur le travail à l'envers et passer le fer sur le tissu. Ainsi le chimique brûle et se transforme en poudre qu'il suffit de brosser délicatement.

Temps de réalisation

Dessin : 32h

Broderie : 92h

Le montage du boléro a été fait par une couturière.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© jocelyne-bijoux